11111

ROCK HARD N°149

12.2014
(Charlélie Arnaud)
(Cliquez sur l’image pour agrandir)
Hard Rock

INTERVIEW DANS LE MESSAGER

17.10.2014
Châtel-St-Denis, (Xavier Fernandez)
(Cliquez sur l’image pour agrandir)
Le_Messager

REVIEW DE L’ANTIDOTE FESTIVAL

14.09.2014
Yverdon-les-Bains, 16 Août 2014 (Christophe Périat)

Après ce très bon moment passé en compagnie de 77 Bombay Street, la soirée n’est pas pour autant terminée. En effet, même si ce n’est pas forcément logique, Evenmore a la charge de passer après la tête d’affiche du festival. C’est un peu comme 77 Bombay Street qui jouait après Status Quo au Schupfart Festival justement.

J’avais un peu peur pour Evenmore que tout le monde parte après 77 Bombay Street étant donné qu’il est assez rare que les gens s’intéressent aux premières parties, mais finalement, il est resté pas mal de monde !

Après un peu moins d’une heure, le temps de faire les balances, place donc à Evenmore. Evenmore est un groupe que je commence à très bien connaître, puisque, d’une part, je suis ami avec presque tous les membres sur Facebook, et, d’autre part, c’est la 5ème fois en deux ans que je les vois en concert et j’ai eu à chaque fois l’occasion de discuter un peu avec eux.
Ce soir, ils ont eu la gentillesse de m’accorder un pass VIP qui donne accès à une cour derrière la scène, où les loges des artistes du festival sont présentes, et à leur loge. Je les en remercie vivement, car j’ai pu faire dédicacer mon ticket de concert aux membres de 77 Bombay Street, ainsi que faire une photo avec eux ! Mais partager également un moment avec Evenmore dans leur loge fut aussi une très bonne expérience et un vrai plaisir !

A 23h30, commence donc Evenmore avec une très jolie intro d’un peu plus de deux minutes, intro un peu mystique, mais très agréable ! La première chanson à être interprétée fut, comme d’habitude, « Sailor » (voir vidéo plus bas). Très bon morceau, très rapide musicalement, avec même un très bon solo de guitare, mais en même temps très mélodique et assez calme au niveau du chant, ça fait un contraste intéressant que j’apprécie !

La prochaine est « The Black Knight ». J’ai déjà eu l’occasion de l’entendre en live et elle me plait assez. Elle est entrainante, possède un bon refrain, de bons riffs de guitare faits par les deux guitaristes en même temps, de bons martèlements et parfois quelques notes de synthé et de jolies vocalises viennent adoucir le tout. A noter la présence également de quelques grunts.

S’ensuivit « Ocean Of Madness » qui suit habituellement « Sailor ». Là aussi, un morceau très entrainant, avec toujours d’excellents riffs et martèlements. Le refrain me fait un peu penser à une chanson de Lunatica. C’est donc évidemment un compliment, tant j’adore ces derniers !

Puis vint une chanson que j’adore d’Evenmore, à savoir « The Hidden Paradise » (voir vidéo plus bas). Et pour cause, la guitare électrique, mon instrument préféré (faut-il le rappeler ? ) est fortement représentée, puisque nos deux guitaristes interprètent simultanément et très régulièrement de superbes riffs ! Mais j’apprécie aussi le solo de piano qu’effectue Jeanne, un moment où elle est d’ailleurs la seule musicienne à jouer. J’aime également beaucoup l’instant d’après où la chanson reprend son cours normal, les martèlements sont très entrainants et chaque musicien est à fond !
A noter une nouveauté ce soir, puisqu’un flûtiste était présent sur scène avec les membres du groupe. C’était très intéressant, la flûte apportait une jolie mélodie non négligeable !

D’ailleurs, celui-ci est resté pour la prochaine chanson, « Jolly Lucas ». Là aussi, le côté mélodique de la flûte était intéressant puisqu’il adoucit le côté un peu dur de la chanson.

Sur la prochaine, « Waves In Their Souls », le clavier était très présent, j’ai trouvé ça très joli et la chanson s’est même terminée dessus.

Deuxième surprise de la soirée, le flûtiste de tout à l’heure est également cornemuseur ! Ca c’est original ! En effet, il a joué de la cornemuse pendant « Lost By Love » (voir vidéo plus bas). Le résultat était très bien, j’ai beaucoup aimé ! Et quel excellent solo de guitare vers la fin !!

« Last Dance Of The Trolls » est la prochaine. C’est un morceau que je connais très bien et que j’apprécie beaucoup. Il est 100 % instrumental et commence par un jeu entre les deux guitaristes. Sauf que l’un d’eux n’est plus à la guitare, mais à l’accordéon (voir photos plus bas) ! Et le but est que les deux instruments jouent le même son ! Par la suite, la basse et la batterie se rajoutent à la chanson, mais le jeu continue. Et aujourd’hui, la cornemuse fut également de la partie, très cool !

Puis démarre leur nouvelle composition intitulée « Willow » (voir vidéo plus bas). Je l’ai beaucoup aimée, elle est percutante, possède de bons riffs de guitare, la basse est également bien présente, tout comme le synthé. J’aime beaucoup également le passage où Melissa répète les « Wiiiilooowwww ». J’avais déjà eu l’occasion de l’entendre en live, mais curieusement c’est surtout ce soir qu’elle m’a marqué ! Très bonne découverte !

Enfin, comme d’habitude, c’est sur « Winter Is Over » que le concert se termina, une très bonne composition également, mais qui fut malheureusement un peu gâchée par des problèmes de larsen.

C’est donc après une heure de jeu que cette fois le festival se termine, même si une DJ fut présente quelques minutes plus tard, mais cela ne m’intéressait guère.

Mais comme d’habitude, très bonne prestation d’Evenmore, c’est toujours un plaisir d’assister à leur concert et j’ai été très content d’enfin pouvoir les voir sur une grande scène ! C’est la première fois que je les vois dans un festival plein air.
A noter qu’ils ont leur place ici grâce à un vote des internautes, puisqu’ils étaient en compétition avec un autre groupe, mais c’est eux qui ont remporté le plus de voix !

J’ai beaucoup apprécié les petits plus comme la présence de la flûte et de la cornemuse, cela apporte une petite touche supplémentaire qui est fort sympathique !

Malgré la grande quantité de personnes présentes, le groupe semblait plutôt bien à l’aise. Fred, le bassiste, toujours aussi en forme et comique, Melissa communiqua bien avec le public (c’est la première fois que j’entends l’histoire de « The Last Dance Of Trolls » d’ailleurs), c’était cool !

Point de vue setlist, j’ai été content d’entendre celles que j’aime bien comme « The Last Dance Of Trolls » justement, ou encore « The Hidden Paradise », « Jolly Lucas », etc., mais également de nouvelles chansons comme « Willow » que j’ai beaucoup appréciée et qui figure justement sur leur 1er EP qui sortait aujourd’hui ! EP que j’ai évidemment acheté à la fin du concert et qui remporta un très grand succès, beaucoup de personnes du public l’ont demandé, c’est chouette !

Je commence à reconnaître pas mal de chansons en live et c’est cool ! Comme je l’ai dit en introduction, c’était tout de même la 5ème fois que je les voyais ce soir, mais vu qu’aucun CD n’existait jusqu’à présent, je n’avais pas de possibilité de « réviser » avant les concerts.

Certains ont trouvé le son très mauvais, mais personnellement je n’ai pas eu cette impression. Au contraire, je trouve même que c’est la première fois que j’entends aussi bien la voix de Melissa ! Il y a juste sur la dernière chanson où malheureusement des problèmes de larsen ont été présents, ce qui a un peu gâché ce si bon concert… Mais à part ça, RAS.

Enfin, j’aimerais vivement remercier une fois de plus tout le groupe de m’avoir accueilli si gentiment dans leur backstage ! Je leur en suis vraiment très reconnaissant !

Rendez-vous très certainement l’année prochaine pour une nouvelle date d’Evenmore !

HELLLANDER & EVENMORE

15.07.2013
Met-Bar Lenzburg, 13. Juli 2013 (Sabi)

Bei schönstem Sommerwetter verleitet es einem ehr den Grill anzuschmeissen statt in einen Club zu gehen. Trotz diesem tollen Sommerabend, nahmen es sich einige Liebhaber des Heavy Metals nicht, die Met Bar in Lenzburg anzusteuern.
Die Betreiber der Met Bar haben sich gut vorbereitet und wie so oft den Grill auf der Rampe in Betrieb gesetzt, wo man sich mit Cervelats und Bratwürsten verpflegen konnte. Dementsprechend versammelten sich, alle anwesenden im Aussenbereich und die Bar selber war leer.
Noch bevor die ersten Klänge von Evenmore erklangen, füllte sich die Bar langsam.
Eigentlich bin ich kein Fan von Frauengesang, es sein den die Dame heisst Tarja Turunen zu Nightwish-Zeiten, doch bei Evenmore war ich positiv überrascht. Die sympathische Frontröhre konnte durchaus überzeugen und ihr Gesang hätte ruhig etwas mehr in den Vordergrund gestellt werden dürfen.
Dass die 2011 gegründet Band, noch nicht sehr viel Live–Erfahrung besitzt, zeigte sich leider sehr deutlich. Ausser der Sängerin und dem Bassisten, die sich vor Publikum sehr wohl zu fühlen schienen, war vom Rest der Band Zurückhaltung und volle Konzentration angesagt. Die einzelnen Instrumente waren schwer herauszuhören, was nicht am Können der Jungs und Mädels lag, sondern am Mann hinter den Regler.
Die Gitarrenfraktion wartete doch mit guter Arbeit auf und auch der Auftritt mit dem Akkordeon des einen Gitarristen sorgte für angenehme Erfrischung, im doch eher „langweiligen“ Bild.
Allem in allem, war der Gig solide und mit ein wenig mehr Präsenz auf der Bühne und Einsatz aller Bandmitglieder, kann durchaus noch einiges zu holen sein. Nach einer kurzen Pause, einem kühlen LapinKulta und Verpflegung auf der Rampe, riefenHelllander zum Gefecht.


Powered by WordPress | Production by Annabella Resende | Graphic design by Jeanne Bard | © 2017 evenmore-band.com